Comment savoir si vous êtes fiché à la Banque de France ?

Êtes-vous un ressortissant ou un résident français ? Si c’est le cas, il est important de savoir si vous êtes fiché ou non à la Banque de France ?

Dans cet article, nous vous fournirons des informations sur les différents types d’inscription (FICP, FCC, FNCI), afin que vous compreniez de quoi il s’agit précisément comment cela se produit et comment on en sort.

Quelles sont les raisons conduisant à l’inscription à la Banque de France ?

La Banque de France a parmi ses missions premières de maintenir le contrôle du système bancaire et financier de notre pays. Pour ce faire, la Banque de France a mis en place un fichier qui recense les noms des clients des différentes banques ayant rencontré des incidents tels que:

  • Le non-remboursement d’un crédit,
  • Le surendettement,
  • L’utilisation abusive de moyens de paiement tels que les chèques et les cartes de crédit.

Ce système d’enregistrement est divisé en plusieurs catégories, dont le FICP et le FCC entre autre. En disposant de ces informations, la Banque de France peut rapidement identifier les problèmes potentiels et prendre des mesures pour les prévenir.

LE FICP, de quoi s’agit-il ?

Si vous êtes en France et que vous envisagez de contracter un prêt, il y a quelque chose que vous devez d’abord savoir. Il s’agit du FICP, un fichier qui contient des informations sur les personnes qui ont contracté des prêts et qui ont eu des difficultés à les rembourser. Ainsi, si vous envisagez de contracter un prêt, votre banque ou votre établissement de crédit peut consulter le FICP pour voir si vous êtes un bon candidat pour un prêt.

Être inscrit à la Banque de France n’est pas forcément une mauvaise chose. Il peut arriver qu’en tant que particulier, vous ayez contracté un prêt (par exemple, un prêt à la consommation), mais que vous ne puissiez pas le rembourser. Dans ce cas, vous pouvez être fiché si vous êtes en situation de surendettement. Le FICP contient également des mesures de traitement du surendettement. Son but est de permettre aux établissements de crédit et aux banques de le consulter avant d’accorder un crédit ou un moyen de paiement. En effet, en le consultant, ces établissements peuvent vérifier que vous n’avez pas eu d’incident de remboursement et que vous n’êtes pas en situation de surendettement. Être inscrit à la Banque de France a donc des avantages !

Si vous ne remboursez aucun de vos crédits, votre banque peut vous inscrire. C’est ce qu’on appelle le fichier de la banque de France. La banque peut vous inscrire si :

  • Vous n’avez pas payé 2 mensualités consécutives de votre crédit, si vos mensualités sont mensuelles.
  • Vous n’avez pas payé votre mensualité 60 jours après la date d’échéance, si vos mensualités ne sont pas mensuelles.
  • Vous n’avez pas payé votre découvert de plus de 500 € plus de 60 jours après avoir été mis en demeure par votre banque.

Le FFC ou fichier central des chèques, plus méconnu mais assez courant

Le FCC est un fichier tenu par la Banque de France qui regroupe tous les incidents concernant les moyens de paiement, tels que les chèques et les cartes bancaires. Ce fichier est utilisé par les banques pour déterminer si une personne peut bénéficier d’un chéquier ou d’une carte bancaire. Les personnes peuvent être inscrites au FCC pour diverses raisons, comme l’émission de chèques sans provision ou l’utilisation excessive d’une carte de crédit.

Le fait d’être inscrit au FCC peut rendre difficile l’obtention de nouvelles lignes de crédit, il est donc important de rester en règle avec votre banque. Si vous êtes inscrit au FCC, vous pouvez généralement vous en sortir en remboursant vos dettes et en respectant les directives de la banque concernant l’utilisation future du crédit.

Les conséquences de l’inscription au fichier central FCC

Plusieurs conséquences si vous vous retrouvez dans ce cas de figure d’écriture de chèques sans provision :

  • Il vous sera interdit de les utiliser pendant une période de cinq ans.
  • Votre banque confisque tous vos chéquiers pour s’assurer que vous n’en fassiez plus.
  • Avec une inscription au FCC, vous ne pourrez plus obtenir de découvert sur aucun de vos comptes.

N’envisagez même pas d’ouvrir un autre compte dans une autre banque ; la sanction sera toujours d’actualité.

Si vous avez du mal à vous en sortir prenez les devants. Et ne vous inquiétez pas : même si votre nom figure sur la liste, vous pourrez peut-être ouvrir un compte bancaire en suivant des procédures spéciales ou recourir à des solutions alternatives dont nous parlons dans un autre article.

Bonne chance !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.